Modes de communication | Soutenir la recherche d'un équilibre personnel | Rendre autonome dans la vie sociale | Services et sections.



L'établissement a pour mission, en association avec les familles et les usagers, d'insérer le mieux possible la personne sourde dans la société.

Pour ce faire, il se fixe les objectifs suivants :

Développer les modes de communication :

Notre premier objectif est de développer les modes de communication de chaque jeune que nous suivons, quelle que soit la modalité de sa scolarisation et quelle que soit sa surdité ou les conséquences qui y sont liées.

Chaque jeune doit avoir des outils efficaces de communication pour s'adapter à la société, en maîtrisant :
- la langue française écrite et orale.
- la langue des signes française.

Soutenir la recherche d'un équilibre personnel :

Cette action psycho-éducative déborde largement le cadre du handicap proprement dit et mobilise tout le personnel de l'établissement.

Ce dernier est là pour aider le jeune dans ce travail sur lui même, pour servir de médiateur avec son entourage et constituer un lien naturel lors d'intervention d'équipes soignantes extérieures à l'établissement (soutiens psychothérapiques)

Rendre autonome dans la vie sociale :

L'équipe pluridisciplinaire s'attache à accompagner les jeunes pour faire le nécessaire apprentissage de l'autonomie.

Ce travail éducatif se décline suivant l'âge et le projet personnel de chacun.

L'établissement se veut avant tout un lieu de rencontre où l'on apprend à vivre en relation, à trouver des solutions à ses problèmes, à vivre avec son handicap dans l'interdépendance, dans un rapport à soi, dans un rapport à l'autre.









Pour tendre vers ces objectifs, l’établissement met en œuvre des moyens permettant d’élaborer un projet individualisé dans les trois champs d’intervention suivants :

• Pédagogique (enseignement général et formation professionnelle).

• Socio-éducatif.

• Soins et rééducations.

Pour ces trois champs d’intervention, l’établissement se fixe pour objectif de poursuivre et d’accroître les partenariats avec les organismes de santé, les établissements scolaires, les services socio-culturels, pour offrir des moyens supplémentaires aux jeunes sourds.

Pour cela, l’établissement dispose :


• d’un Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (SAFEP)

• d’un Service de Soutien à l’Education Familiale et à l’Intégration Scolaire (SSEFIS)

• d’une Section d’Education et d’Enseignement Spécialisés (SEES)

• d’une Section de Première Formation Professionnelle (SPFP)

• d’une Section d’Enseignement avec Handicaps Associés (SEHA) :
Troubles de la vision (Syndrome de USHER).











"CYCLE SUR UNE ANNÉE SCOLAIRE"

1 - Evaluation des compétences sociales
Les différents intervenants croisent leurs observations pour évaluer avec précision les compétences sociales du jeune.
Le référent collecte les évaluations et propositions d’actions, il en fait une synthèse pour préparer la réunion de projet n°1.
0 – Observations
De début d’année
Chaque intervenant prépare un bilan concernant son secteur : pédagogique, éducatif, orthophonique, etc.
7 – Evaluations
De fin d’année
Bilans et perspectives (poursuite du projet, orientation, réorientation).
2 - Réunion de projet n° 1
Validation des objectifs prioritaires et des actions à poser dans les différents secteurs, en tenant compte des éléments médico-sociaux.
 
6 – Actions
Mise en place des nouvelles actions.


5 - Réunion de Projet n° 2
- Réajustement du projet.
- Nouvelles actions.

 

3 - Actions
Mise en place des actions.
     
4 - Suivi du projet et Evaluation
Le référent rencontre les différents intervenants et collecte les évaluations.
Il rend compte au cadre de direction des résultats et (ou) des réajustements à envisager.








Institut des Jeunes Sourds de Bourg-La-Reine - 5, rue Ravon - 92340 Bourg-La-Reine
Tél. : 01.41.87.01.60 - Fax. : 01 46 60 62 72 - Minitel Dialogue : 01 41 87 01 85
Internet : accueil-ijs@ijs92.com