Education précoce | Insertion | Formation | Interpretariat
Le S.A.F.E.P.

Le SAFEP accueille les enfants âgés de 0 à 3 ans atteints de déficience auditive ainsi que leurs parents. Les familles sont domiciliées dans un rayon de 10 km autour de l’établissement.

Les objectifs sont : informer les parents, les soutenir, les écouter pour développer la communication la plus riche possible avec leur enfant.

Cet accompagnement parental permettra d’élaborer le projet individuel de l’enfant.

L'accompagnement parental :

Des rencontres régulières avec le référent de l’enfant ou un autre membre de l’équipe.

Le groupe de parents : lieu d’écoute et de parole fonctionnant sur un mode informel, animé par deux personnes de l’équipe, une heure par semaine.

Les parents sont reçus par la psychologue à l’occasion d’un bilan pour leur enfant. Un soutien psychologique peut être mis en place si nécessaire.



Les séances d'éducation précoce :

L’éveil à la communication se fait dans un premier temps sur un mode global (oral et mimo-gestuel) puis en fonction du projet de l’enfant on utilisera un mode privilégié : oral, oral avec LPC, oral accompagné de gestes de la LSF.

Des jeux psycho-sensori-moteurs pour développer toutes les potentialités de l’enfant dans les domaines de l’audition, la phonation, l’articulation, l’observation, l’imitation et l’expression.

Des bilans réguliers sont effectués.

Une information sur la surdité est faite dans les lieux d’intégration. Des échanges réguliers et une matinée d’information générale annuelle permettent de répondre aux demandes des équipes qui accueillent les enfants.







Le S.S.E.F.I.S.

Le SSEFIS accueille les enfants âgés de 3 à 20 ans atteints de déficience auditive ainsi que leurs parents. Les familles sont domiciliées dans un rayon de 10 km autour de l’établissement.
Les objectifs :

L’équipe du S.S.E.F.I.S. propose de travailler autour de trois axes :

- Aider l’enfant sourd à suivre un enseignement en intégration avec un soutien pédagogique spécifique.

- Mener un travail orthophonique pour développer le langage de l’enfant.

- Informer et soutenir la famille pour vivre le mieux possible avec la surdité de l’enfant.

- Elabore pour chaque enfant un projet individualisé.

Les actions :

Des interventions dans l’établissement où l’enfant est intégré :

- Soutien pédagogique spécialisé.

- Information auprès de l’enseignant de l’enfant.

- Evaluation des résultats scolaires et un bilan de l’intégration.

- Groupe de communication en LSF.

L’orthophonie :

Apprentissage ou perfectionnement de la parole et du langage :

- Au cours de séances individuelles

- Au sein d’un groupe d’enfants sourds tous les mercredis matins.


L’accompagnement parental :

- Des rencontres avec le référent de l’enfant.

- Le groupe de parents.

- Les parents sont reçus par la psychologue à l’occasion d’un bilan pour leur enfant.

- Un cours de Langue des Signes est proposé aux parents.

La S.E.H.A.

D’origine génétique, le syndrome de USHER associe une surdité congénitale (profonde, sévère, moyenne) à des troubles visuels et auditifs (rétrécissement du champ visuel pouvant conduire à une cécité complète).
Les jeunes atteints de ce syndrome sont répartis dans tous les services en fonction de leur projet individuel et ont un suivi spécifique pour leurs troubles visuels.
Une prise en charge accrue des jeunes et de leur famille

- Accompagnement du jeune et de sa famille suite au diagnostic.

- Rencontre avec un ophtalmologue en présence d’un psychologue et d’un interprète.

- Rééducations spécifiques des troubles visuels : orthoptie - locomotion - psychomotricité.

- Accompagnement psychologique régulier du jeune à propos des conséquences psychiques du double handicap visuel et auditif.

- Rencontre éventuelle du jeune et de sa famille avec le psychiatre.
Un travail en équipe
pluridisciplinaire






Le service social

Un projet socio-éducatif cohérent
Une assistante sociale accompagne les familles et les jeunes dans leurs démarches administratives et sociales : elle conseille et oriente vers les services sociaux de secteurs compétents.
Pour garantir la cohérence des actions, elle travaille en étroite collaboration avec le service éducatif.
Le S.S.I.P.A.S

« Service de Soutien à l’Insertion Professionnelle et à l’Autonomie Sociale »
Service d'insertion professionnelle

Ses missions :

- Aider à la recherche d’emploi :
CV, lettre de motivation.

- Préparer aux entretiens d’embauche et (accompagnement si besoin et démarches auprès des Assedics et de l’ANPE, etc…).

- Favoriser l’accès et le maintien dans l’emploi en soutenant la démarche personnelle du jeune et en travaillant à l’adaptation des tâches et du poste de travail.

Un service de suite

Ses missions :

- Garder le contact avec les anciens élèves de l’Institut afin d’évaluer leur évolution après leur passage dans l’établissement.

- Accompagner les jeunes sortants dans leur parcours d’insertion socio-professionnelle.

Le service d'interprétariat

Les interprètes interviennent dans différentes situations ; entretiens, réunions, formations… Ils permettent aux personnes sourdes et entendantes de pouvoir communiquer avec clarté et précision. L’interprète en Langue des Signes Française travaille dans le respect du code éthique défini par l’A.F.I.L.S (Association Française des Interprètes en Langue des Signes) : Restitution fidèle du message, neutralité totale et secret professionnel absolu.






Institut des Jeunes Sourds de Bourg-La-Reine - 5, rue Ravon - 92340 Bourg-La-Reine
Tél. : 01.41.87.01.60 - Fax. : 01 46 60 62 72 - Minitel Dialogue : 01 41 87 01 85
Internet : accueil-ijs@ijs92.com